Une chouette sur le Sentier du Bonheur


Il était prévu de fêter, de prendre soin de la forêt et de planter des arbres, d’inaugurer cette statue en bois offerte par Lignum Jura Bernois et taillée par un habitant de la commune de Petit-Val ; malheureusement, un petit être moins sympathique que notre chouette a empêché la fête !


Sur les huit panneaux qui jalonnent le Sentier du Bonheur, une chouette questionne les enfants dans leur recherche du bonheur et leur propose différentes activités. Une brochure a aussi été créée par les écoles de Petit Val pour réfléchir à cette question : c’est quoi le bonheur ? Les adultes ne sont pas en reste puisque des panneaux s’adressent spécialement à eux. Dans cette période troublée, incertaine, il est bienfaisant de pouvoir se promener dans la forêt, de cheminer au rythme des huit stations, de s’arrêter, de méditer, d’avancer.


Depuis peu, la mascotte vous accueille au début du parcours. Grâce à l’habileté d’un homme du coin et à la générosité de Lignum Jura Bernois, cette chouette en bois dresse fièrement sa houppette à Sornetan et vous invite à vous mettre en route sur le chemin du bonheu.

Sornetan, novembre 2020


Panneaux pour enfants


Un travail a été mené avec des délégués des équipes catéchétiques pour enfants. Cette réflexion, qui s’appuie également sur le travail fait avec les écoles du Petit-Val a permis de réaliser de nouveaux panneaux destinés aux enfants qui jalonnent le Sentier du Bonheur depuis 2017.

Des sacs à dos garnis d'activités peuvent être prêtés afin de varier et d’enrichir les activités avec les enfants sur le parcours du sentier. Ils sont à retirer au Centre de Sornetan avant de débuter la balade.


La brochure pour les enfants offre des activités et des réflexions pour permettre un moment d’échange sur le Sentier du Bonheur sur le thème : "Mais ... le bonheur, c’est quoi ?"

 


Sentier du Bonheur

Le Sentier a été inauguré le 24 septembre 2011 à l’occasion du 40e anniversaire du Centre de Sornetan. Il a été réalisé en collaboration avec la commune de Sornetan et avec le soutien des Eglises réformées Berne-Jura-Soleure.